LE CITY COCO et la sécurité routière en France

« Nos explications »

Nous avons quotidiennement des questions récurrentes :

La réponse est claire set précise : NON, sans carte grise et assurance.

Nous allons donc expliquer la classification et aussi pourquoi il se peut que vous ayez déjà vu un véhicule non immatriculé de ce type sur la route.

Il est existe en France plusieurs classifications qui pourrait semer le trouble comme : le vélo électrique, le gyropode, la trottinette.

Vélo électrique

Un vélo électrique ne peut être comparé à un City Coco pour deux raisons : la première étant que le vélo est légal que s’il a une assistance au pédalage (c’est à dire que sans l’aide de nos jambes il ne peut avancer tout seul) et que la puissance doit être en dessous de 250w. Le City Coco n’ayant pas d’assistance au pédalage et étant au-dessus de 250w ne peut être comparé à un vélo. La seule chose en commun est le moteur électrique et du fait qu’ils aient tous les deux une selle.

Le gyropode

Un gyropode est limité généralement à 25km/h mais de nouvelles réglementations commencent à limiter la vitesse à 6km/h. Il peut rouler sur chemin privé et possède une certaine tolérance vis à vis de l’autorité sur les trottoirs. La tolérance dans le cas d’un accident se retourne généralement contre le conducteur du gyropode cependant certaines assurances d’habitation couvre la responsabilité en cas d’accident. Le moteur quant à lui est généralement au-dessus de 250w mais le véhicule ne possède pas de selle il s’agit du coup d’un véhicule considéré plus comme du loisir et non d’un outils de déplacement. La notion de selle est très importante car l’ambiguïté repose souvent là-dessus pour le city-coco. Dès lors qu’un véhicule possède une selle il ne peut pas être dans la classification d’un gyropode ou d’un Hoverboard en prétendant respecter la limite de 25km/h.

La trottinette

La trottinette est un véhicule dépassant les 250W limité souvent à 25km/h mais ne possédant pas de selle et encore là le City-Coco ne peut être comparé à ce genre de véhicule. D’ailleurs il faut simplement prendre en comparaison une vraie trottinette et un citycoco pour se rendre évidement compte que rien n’est comparable en gabarit dimension et poids.

Alors pourquoi nous voyons des City-coco qui roulent en location, particuliers voir professionnels sans homologation ?

La raison est historique car en effet le City-coco est un véhicule qui se commercialise depuis 2013, et depuis cette période peu de représentant des forces de l’ordre connaissait cette réglementation. De ce fait une certaine tolérance c’était installé en laissant planer le doute d’une trottinette, d’un vélo ou encore d’un gyropode.

A l’heure d’aujourd’hui, les autorités commencent à être vigilantes compte tenu des infractions constatées : accidents avec des voitures et risques pour les piétons.

PS : un City-Coco pèse environ 70kgs + plus votre poids le tout accompagner d’une vitesse minimum de 25KM/H, nous vous laissons imaginez les dégâts en cas de problème …

Est-ce une mauvaise chose que ce véhicule soit réglementé ?

Non car le City-coco est un véhicule immatriculé comme un 50 CC, donc avec une carte grise est nécessaire.

Lors d’un accident corporel comprenez bien que votre assurance ne vous aidera dans le cas d’un véhicule non homologués et non assuré, cela va de soit …

Cela qui implique une assurance, le port d’un casque (Homologué ECE) et des gants.

Petit rappel pour les Casques et gants ECE :

Jusqu’à présent, seul le casque était obligatoire à moto. Le non-respect de cette obligation était une infraction au code de la route avec une contravention de classe 4 entraînant la perte de 3 points et 135€ d’amende forfaitaire. A partir du 20/11/2016, « tout conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur » devra porter des gants homologués norme CE

A ce titre, à chaque fois qu’un client ou client potentiel nous parle d’un désagrément lié au port du casque, notre réponse est toujours la même : que ce soit à 6 km/h ou à 25 km/h, lors d’une chute avec un choc à la tête, chacun peut y laisser sa vie.

De plus, en fonction de la formule / du contrat que vous choisirez avec votre assurance celle-ci, vous couvrira en cas d’accident (invalidité) et prendra en charge les tiers impliqués.